Conseils

Conseils : Pour tisser une relation durable avec les entreprises d’économie sociale…

Conseil no 1

« L’approche des petits pas est toujours une possibilité à envisager au moment de nouer une nouvelle relation d’affaires. Il y a moyen d’y aller un contrat à la fois. Et les rencontres du CESIM peuvent évidemment être une bonne porte d’entrée pour arriver à vos fins. »

— Jean-François Bourque, directeur adjoint aux approvisionnements pour l’ÉTS

Conseil no 2

« Qu’on soit une entreprise d’économie sociale ou un grand donneur d’ordres, il y a un travail d’éducation à faire avec notre partenaire. Si la première effectue une approche auprès du second, celui-ci ne doit pas hésiter à lui expliquer le fonctionnement d’une entreprise publique et de ses processus. Ça facilite le travail de tous les intervenants et, surtout, cette discussion ouvre aussi la voie à l’entreprise d’économie sociale pour lui permettre de travailler auprès d’autres compagnies publiques. »

— Hélène Proulx, agente d’approvisionnement et de gestion administrative à l’ÉTS

Conseil no 3

« Dans notre industrie, où le facteur de la saisonnalité est d’une grande importance, je recommande aux éventuels clients d’approcher les entreprises d’économie sociale avec une certaine préparation en amont : un budget établi et une forme d’autorisation en main pour que nous puissions aller de l’avant rapidement. »

— Elsa Angers, coordonnatrice du développement d’affaires pour Polliflora

Voir plus: Actualités