La coopérative d’artistes Audiotopie remporte la bourse Phyllis-Lambert Design Montréal 2013

VILLE DE MONTRÉAL - BUREAU DU DESIGN

Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme, a décerné la bourse Phyllis-Lambert Design Montréal à la coopérative d’artistes issus des nouveaux médias, de l’électroacoustique et du design urbain, Audiotopie. L’équipe d’Audiotopie est notamment formée de M. Yannick Guéguen, architecte paysagiste et artiste en arts numériques, M. Étienne Legast, compositeur et concepteur sonore, et M. Thierry Gauthier, compositeur et artiste multidisciplinaire.

Design sonore
Grâce à cette bourse de 10 000 $, l’équipe d’Audiotopie, qui conçoit des œuvres sonores immersives étroitement liées au territoire en misant sur la création d’expériences sensorielles, réalisera un voyage d’études visant à comparer trois environnements souterrains asiatiques, soit Nagoya au Japon, Séoul en Corée du Sud et Shenzhen en Chine, toutes des villes UNESCO de design au même titre que Montréal. Le voyage aura pour objectif de créer un parcours sonore, sorte de visite audio-guidée de ces villes intérieures. Le but du projet consiste à définir une méthodologie utile aux designers qui facilitera la collaboration entre les praticiens des disciplines du design et les concepteurs sonores. L’ensemble de ce travail original sera présenté aux Montréalais lors de l’événement Art souterrain en 2015.

Les membres du jury ont particulièrement apprécié ce projet qui s’inscrit dans une démarche plus large de réflexion sur le design des espaces et les environnements sonores dans un contexte d’aménagement urbain.

À propos d’Audiotopie
Audiotopie propose aux usagers de se mettre dans la peau d’un tiers afin de découvrir un lieu en adoptant le regard d’un autre. Son processus créatif débute par une analyse des ambiances urbaines, du paysage et des interactions sociales. S’ensuit l’écriture d’un scénario, traduisant les découvertes réalisées lors de l’analyse, visant à exprimer les spécificités inhérentes à l’environnement urbain. Le processus se termine par l’élaboration d’une composition musicale électroacoustique venant harmoniser l’environnement et la trame narrative selon une perspective sonore.

Visionnez la vidéo de présentation des lauréats.
Source : Ville de Montréal — Bureau du design

Entreprise