Entrevue : Collection Innova - Dans le cadre de l'économie sociale : j'achète ! on vous présente les entreprises participantes

06 janvier 2022
  • Nouvelles

En ce début d’année 2022, nous reprenons vie avec notre série d’articles portant sur les entreprises d’économie sociale participantes à l’initiative ESJA. Cette semaine, nous vous présentons Collection Innova. Cette entreprise se spécialise dans la création et la confection de vêtements parfaitement adaptés pour des personnes en perte d’autonomie.

« Nous offrons une garde-robe complète de vêtements qui rendent la vie plus facile aux employés qui travaillent dans les établissements de santé québécois. Les tâches d’habiller et de dévêtir une personne en perte d’autonomie sont ainsi facilitées, car nos vêtements sont tous conçus pour une personne dans l’incapacité de sortir de son lit », précise Mme Jeanna Roche, directrice adjointe de Collection Innova.

➖ Une mission sociale qui favorise l’intégration de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

« La vaste majorité de nos employés ont obtenu un diagnostic de problèmes de santé mentale. Notre objectif premier, c’est de favoriser leur intégration sociale par l’entremise des tâches effectuées dans notre manufacture », affirme Mme Roche.

➖ Une pénurie de main-d’œuvre qui recèle de nombreux défis !

« Étant donné le vieillissement de la population et la fermeture de la plupart de nos compétiteurs, la demande pour nos vêtements a connu une forte croissance. Or, nous devons solliciter et former de nouveaux employés. Le secteur manufacturier, particulièrement celui du textile, ne jouit pas d’une réputation enviable. Il y a donc un double défi qui devra être surmonté, celui de l’employabilité, mais aussi celui de l’image projetée par le secteur. Nous devrons également envisager l’automatisation de certaines tâches manufacturières toujours en respectant nos moyens financiers », explique Mme Roche.

➖ La transition écologique passe par la gestion de la surproduction.

« Au cours des dernières années, nous nous sommes attaqués aux enjeux de surproduction en mettant sur pied un processus rigoureux de planification de la production. Notre collection s’appuie aussi sur des vêtements renouvelables année après année. Ainsi, nous limitons grandement la possibilité d’avoir un surplus de stocks », conclut madame Roche.

« Retour aux nouvelles