Entrevue : Lefep COOP- Dans le cadre de l'économie sociale : j'achète ! on vous présente les entreprises participantes

22 février 2022
  • Nouvelles

Cette semaine, c’est la coopérative Le français en partage (Lefep COOP) qui est mise en valeur ! Lefep COOP est une coopérative qui soutient les personnes immigrantes dans leur intégration socioprofessionnelle en leur permettant d’acquérir un français de niveau avancé, en lien direct avec leurs objectifs professionnels.

« Notre offre de service s’articule autour de trois volets axés sur les besoins en emploi. En premier lieu, nous accompagnons les personnes immigrantes, désireuses d’intégrer un ordre professionnel, dans leur préparation à l’examen de l’Office québécois de la langue française (OQLF). En deuxième lieu, nous offrons des cours de francisation spécialisée pour des professions non réglementées (employés administratifs, techniciens, préposés aux bénéficiaires, etc.). Finalement, nous concevons des programmes de francisation en fonction des besoins manifestés par les institutions ou les organisations. Nos cours sont offerts en petits groupes, de quatre à six personnes, afin de favoriser une communication plus soutenue entre les participants. », spécifie Mme Marion Weinspach, directrice générale de Lefep COOP.

Une mission sociale noble visant le rapprochement au travail entre les communautés francophones et allophones

« Notre objectif est d’intervenir le plus tôt possible dans le parcours d’une personne immigrante afin qu’elle ait accès rapidement à des formations spécialisées en français. En intervenant tôt, on facilite l’apprentissage de la langue, on accélère l’intégration sur le marché du travail et on contribue fortement à la motivation puisque le travail est l’une des activités qui nous définit le plus. Ainsi, les gens travaillent rapidement en français, évitent le transfert vers l’anglais, développent concrètement leur identité francophone au travail et subviennent ainsi plus facilement aux besoins de leurs familles », conclut avec conviction Mme Weinspach.

« Retour aux nouvelles